Loading...

dimanche 19 septembre 2010

Parce que je suis une femme...

Peut-être avez-vous vu ou entendu des choses à mon sujet, déjà. Sachez que tout ce que vous avez pu voir ou entendre à mon sujet de dégradant est totalement faux. Je suis victime d’une très grave diffamation. Et, pour ne pas que je parle, les auteurs de cette affaire ont tout fait pour me discréditer, m'empêcher d'obtenir les preuves qui pourraient les incriminer. Ils m'empêchent même d'obtenir de l’aide. Et, pour couronner le tout, pendant des gens croient à cette calomnie et à ces faux-semblants,  mes harceleurs eux, me maltraitent et me torturent.

Parmi eux, certains sont très violents.  Ils s’appliquent à me faire le plus de mal possible. Ils savent pourtant que toute cette histoire est fausse.  Les truquages ont été réalisés par certains d'entre eux. Mais, cela ne semble pas influencer la violence qu'ils y mettent. Pour ceux-là,  je suis une femme et ils n’aiment pas les femmes. Pour cette raison, ils me font du mal. Il n’aiment pas non plus les femmes intelligentes ou belles. Cela semble les rendre complètement fous. Il deviennent très agressifs à mon égard.

Les organes génitaux reçoivent une attention spéciale, le rectum ainsi que la tête. Mais leur «trip» c’est surtout de faire souffrir le plus possible en imposant des supplices atroces. Certains voudraient absolument m'entendre crier tout en sachant très bien que je ne crie jamais. J’en suis incapable. Mais, des larmes s’écoulent de mes yeux alors que je suis assaillie par la douleur.

En fait, c'est ma destruction complète qui est visée, principalement parce que je suis une femme seule et intelligente. Ils savaient pourtant que je suis mère de deux grands enfants. Mais, cela ne semble pas compter. Ils ont plutôt profité du fait que j'étais en position de faiblesse pour m’achever. Ils ont pu m'atteindre plus facilement suite à cette opération majeure qui m'avait jetée par terre.

Tortionnaires travaillant en équipe, ils collaborent tous ensemble. Et, ils utilisent aussi toutes sortes d’instruments de torture qui  laissent peu ou pas de traces à l’extérieur du corps. Cependant, ils causent un maximum de douleur et de dommages. Les blessures quant à elles, sont extrêmement souffrantes et paraissent à l'intérieur bien qu'on ne voit pratiquement rien à l'extérieur.

En ce qui a trait aux tortionnaires, ils sont  aussi très peu exposés tout comme leurs armes, d'ailleurs. Ces dernières ne sont pas visibles chez les personnes ciblées mais plutôt lourdement ressenties par elles. Cependant, on peut très bien les voir si on a accès aux lieux où elles se trouvent et sont manipulées. Ces armes dites "psychotroniques" peuvent être véhiculées ou orientées vers leur cible par des technologies de pointe permettant d'exécuter des opérations à distance.

Le Gang Stalking vise la destruction complète des personnes ciblées par la surveillance constante, le harcèlement moral, le harcèlement sexuel, le harcèlement électronique  et la torture. Les femmes seules et les personnes vulnérables sont particulièrement visées. Pour plus d’informations sur ce sujet s.v.p. visiter ces quelques sites:

www.raven1.net/restofsite.shtml
www.gangstalkingworld.com/
http://www.targetedindividuals.com/
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/diffamation-extreme.html
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/le-gang-stalking-action-citoyenne.html 
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/campagne-ruban-indigo.html
http://viedelumiere.blogspot.com/2010/12/jeanne-darc-modele-de-femme-combative.html 
http://francequenneville.blogspot.com/2011/01/prieres-de-femmes.html

lundi 13 septembre 2010

Prions tous pour l'humanité! / Let us pray for all humanity!

(English)

Pray for all the issue of individuals targeted by the gang Stalking and for those who are caught in this system have to destroy them.

(Français)
Priez tous pour la délivrance des individus ciblés par le gang Stalking et pour ceux qui sont pris dans ce système contraints de les détruire.

samedi 11 septembre 2010

Le crime parfait !

Les individus ciblés par cette activité sont d’innocentes personnes qui sont devenues, à leur insu, la cible du crime organisé ou d’initiatives gouvernementales. Elles peuvent aussi tout simplement servir de cobayes. On les contrôle en les surveillant 7 / 7 jours - 24 / 24 heures, pendant des années et parfois toute leur vie. La plupart ne savent pas pourquoi cela leur arrive. Et souvent, lorsqu’ils s’en aperçoivent, il est déjà trop tard.  On cherche à les réduire au silence en les discréditant. En plus, on leur réserve le traitement suivant : diffamation, rejet, mépris, isolement, intimidation, déni de services; harcèlement moral, sexuel, électronique, et torture. L’objectif étant leur destruction, tous les aspects de leur vie sont touchés. Ils le sont tous en même temps et tout le temps. Ces victimes se retrouvent isolées, sans aucun soutien. Pourquoi ? D’abord, parce que ce phénomène est méconnu du public, difficile à détecter et à  reconnaître. De plus, le jeu de ces criminels consistant à les discréditer, ils les font passer pour des parias de la société. Ils racontent, par exemple, qu’ils ou elles sont des prostituées, pédophiles, prédateurs sexuels, criminels dangereux, malades mentaux, clochards, voleurs, etc. Ils sont prêt à tout pour ce faire. Ainsi discréditées, ces personnes sont finalement isolées et réduites au silence. C’est le crime parfait. Mais... IL FAUT QUE ÇA CESSE !

lundi 6 septembre 2010

Un gang de jeunes du coin

Dans mon quartier, beaucoup de voisins ont agi étrangement avec moi. En fait, lorsque j'ai découvert le Gang Stalking, j'ai compris que la plupart y participaient.

D'abord, lorsque je suis arrivée dans le quartier, j'avais remarqué qu'une gang de jeunes  du coin me surveillait tout le temps lorsque je passais. Et, ils ne s'étaient pas contentés de cela. Plus tard, ils s'amusaient à me suivre partout sur la rue commerciale tant dans dans les magasins qu'à l'extérieur. Lorsqu'ils rentraient par derrière moi, ils faisaient semblant de chercher quelque chose. Mais, ils oubliaient souvent de regarder l'objet qu'ils faisaient semblant de convoiter. À la place, ils me regardaient. Alors, c'était très évident qu'ils en avaient après moi. Mais, je ne savais pas pourquoi. Je croyais que c'était parce que j'étais nouvelle dans le quartier et que cela allait leur passer.

Mais avant de commencer à me suivre partout, j'avais vécu aussi du harcèlement téléphonique, à un point tel que j'ai dû porter plainte à la police. Après, cela a cessé. On m'avait dit qu'on donnait un avertissement et que cela cesse habituellement. C'est ce qui est arrivé.

Ensuite, le harcèlement s'est déplacé sur le "chat", sur MSN. Je discutais avec la personne qui ne s'identifiais pas pour la faire parler et en savoir un peu plus sur elle. Mais un jour, la fille en question m'a traité de "Estie d'handicapée". J'ai tout de suite compris que c'était sûrement quelqu'un du coin car, mon handicap ne se remarque pas facilement même si j'utilise une canne pour me déplacer. Les problèmes neurologiques dont je souffre ne sont pas évidents à percevoir pour un oeil non avisé. Cependant, vu que je me déplace en transport adapté et qu'il s'arrête devant ma porte à chaque fois que je sors, cela devient plus évident. Mais, il faut rester dans le coin pour remarquer cela. J'ai donc porté plainte à mon fournisseur d'internet et finalement ce harcèlement a cessé lui aussi. 

Cependant, tout n'était pas terminé. Chaque année mon fils se faisait voler sa bicyclette.  Même attaché avec des cadenas ou en arrière sur le balcon, on la lui volait. Cela voulait dire que les voleurs nous surveillaient. La dernière année, il n'avait pas pris de chance et avait fini par se contenter d'une paire de patins à roues alignées au lieu d'une bicyclette.

En ce qui concerne la mienne, je l'avais payé seulement 20$ parce que je savais que je ne l'utiliserais pas beaucoup. Et, comme elle était vieille je savais qu'elle ne serait pas vraiment intéressante à voler. Mais, le jour où j'ai parlé de cela au téléphone, le lendemain ou le surlendemain ma roue neuve avait été tordue. À ce moment-là, j'ai compris que ce n'était pas le fait d'un hasard. Ce n'était pas non plus le fait de jeunes qui ne faisaient que passer tout en se faisant malfaisant. Non! Quelqu'un avait écouté ma conversation téléphonique et les avait avisé pour qu'ils viennent briser ma bicyclette. C'était donc beaucoup plus grave que je le pensais.

Des années auparavant, c'était déjà arrivé que ces jeunes en passant près de la maison par la ruelle, avaient lancé des oeufs dans ma fenêtre d'en avant. Aussi, le pneu de ma bicyclette que je laissais attachée au bas de l'escalier, avait été crevé plusieurs fois par des coups de couteaux. Cette même gang de jeunes du quartier passait souvent par les ruelles qui entourent la maison où j'habite. Ils me harcelaient de plus en plus chaque année et encore plus au printemps, dans la période précédant le temps de donner la notice aux propriétaires pour dire qu'on ne renouvelle pas le bail. J'ai pensé qu'ils voulaient mon logement ou bien qu'ils avaient peur que je sois potentiellement témoin de leurs petites passes étant donné que je suis entourée de deux ruelles dans lesquelles ces jeunes se tenaient. Ils me harcelaient aussi lorsque je marchais sur le trottoir et qu'eux à côté passaient en automobile. Là, comme lorsqu'ils étaient à pied, ils me fixaient du regard tous en même temps de façon intimidante ou me faisaient carrément du harcèlement  sexuel.

Depuis, ils m'ont fait toute sorte de harcèlement dont celui qu'on dit électronique et la torture avec les armes psychotroniques. J,ai décidé de publier ce texte après que j'ai vu qu'ils m'avaient fait des marques partout sur le corps avec le rayon laser. Ce sont de petits sillons de chair enlevée par le passage du petit laser de type médical. 




P.S. Tout le temps que j'écris mes textes, je vis du harcèlement électronique. Je fais de mon mieux dans le contexte. Car, non seulement on m'empêche de dormir mais je suis victime de bombardements psychotroniques.


Pour signaler un acte criminel et obtenir une récompense, communiquez avec Info-Crime au 514-393-1133. Un numéro d'interlocuteur vous sera attribué de façon anonyme et confidentiel. http://www.infocrimemontreal.ca
Affiche: les crimes haineux reconnaître et dénoncer:
 www.spvm.qc.ca/upload/documentations/crimes-haineux.pdf

vendredi 3 septembre 2010

Transport adapté

Aujourd'hui, au Palais de Justice suite à une sommation à comparaître avec quelqu'un de ma famille. Hier, j'avais commandé un transport pour aujourd'hui. On doit préciser l'adresse et l'heure exacte d'arrivée et de retour et eux nous donne les heures d'embarquement. On doit attendre une demie heure après l'heure qu'ils nous donnent pour l'embarquement avant de signaler un retard.

Ce matin on attendait mon transport. Mais, il n'arrivait pas. la demi heure étant passée, j'ai appelé la société de transport pour les aviser. La dame après m'avoir demandé mon numéro de sossier et m,avoir dit mon nom m'a demandé d'attendre. Pourquoi? Ça, je ne sais pas. Car on l'entendait parler en arrière. Elle a dit d'une voix lointaine et avec une intonation d'exclamation: "C'est elle la...". Puis, elle n'a pas terminé sa phrase. Elle m'est revenue avec une voix assurée et quelque peu fermée en disant: "Qu'est-ce que je peux faire pour vous madame Quenneville? J'étais un peu déconcertée car elle me parlait comme si elle ne savait pas pourquoi j'appelais mais en même temps comme si elle était prête à me donner une réplique négative.